Le calendrier publicitaire bat tous les records en matière de reprise en main, longévité et ROI. A condition de soigner la création et d’être dans les temps.

Une exposition de 365 jours !

Un calendrier comme objet publicitaire, pourquoi pas ? Le calendrier publicitaire est un objet media qui présente un temps d’exposition très important et surtout régulier. Votre marque bénéficie d’un an de visibilité … mais seulement si vous êtes le premier à offrir ce type de présent à vos clients ou partenaires : le premier calendrier sera installé sur le bureau ou sur le mur, les autres seront remisés dans un coin du bureau où ils ne serviront pas. Prévoyez donc de remettre votre calendrier personnalisé dès octobre.

S’y prendre à l’avance

Pour l’annonceur, il est donc primordial de prévoir du temps pour:

  • Sa création : Une bonne création nécessite des ajustements pour arriver au bon équilibre entre les valeurs que vous voulez mettre en avant (votre société, vos produits ou services) et les informations clés à disposer. Mieux vaut prévoir du temps d’avance pour optimiser cet espace publicitaire.
    La tendance pour le calendrier publicitaire est à la simplicité. Une création épurée, un message court et précis, l’identification claire de votre marque. Pour ce qui est des visuels, investissez dans des images de qualité (vérifiez que vous en avez réglé les droits) ou achetez un calendrier déjà finalisé.
  • Sa fabrication : Le processus de fabrication, de marquage puis de livraison d’un calendrier prend entre 4 à 8 semaines selon le modèle et le fournisseur. Prévoyez ce délai incompressible.

L’idéal est donc de profiter de l’été pour élaborer votre calendrier (et ne pas dépasser septembre pour passer commande) afin de profiter pleinement des atouts de votre objet média : son utilisation quasi quotidienne par votre client pendant un an et un taux de mémorisation de la marque d’au moins 75%.